Provenant de Bayonne dans le Sud-Ouest de la France, Can of Worms a été formé fin 2007. Avec Steven à la guitare/chant, Julien à la basse et Patrick à la batterie, le groupe a rapidement l'intention de créer de la musique puissante et agressive, droit dans la lignée de Slayer, Exodus et Kreator.

Le line-up a ainsi enregistré sa première démo en 2009 avant d’entamer toute une série de concerts et de tomber sur le quatrième membre du groupe fin 2009. C'est ainsi que Manu (guitare/chant) vient clôturer le line-up définitivement et donner un nouvel élan à la mécanique déjà bien huilée du groupe.

Ceci donnera naissance à un EP auto produit en 2011 "Thrash or die". Fort de leur premier EP, le groupe se met en route pour partager au maximum leur musique.

Le thrash "old school" étant bien acceuilli lors de la série de concerts à l'occasion de la sortie du cd, le groupe se met rapidement un nouvel objectif, repousser les limites de leur musique et proposer une musique alliant le thrash et le death metal, plus de compromis, cette fois la guerre est déclarée.

Au début 2012, tout en gardant cet esprit thrash/death old school, le groupe a su évoluer vers une musique plus musclée que par le passé en accentuant par exemple les échanges entre voix thrash et death, et en réduisant les passages lourds au profit de passages thrash/death survitaminés.

Dans un grand délire apocalyptique inspiré de la réalité mais aussi largement de la science-fiction, chacun des dix titres de l’album racontent de différentes manières comment tout pourrait se terminer le jour de l’apocalypse qui se fait de plus en plus proche...

Le décor planté, le groupe se met alors à réaliser son premier album en auto production et une fois toutes les prises en main, il se met en direction du studio de Serge Bianne "Aturri Studio" pour le mixage et le mastering de l'album "World Collapse".

Parallèlement à l'enregistrement, le groupe a la chance de s'offrir les services de Giannis Nakos pour le visuel de l'album, qui a travaillé entre autre sur des visuels du groupe Devourment. Les concerts ne cessent de s'enchainer dont par exemple le passage au Metal-o-Ween 3 avec Manimal et Scars on Murmansk.

L'album sort le 21 décembre 2012 et reçoit un excellent accueil de la part des webzines et chroniqueurs en tout genres qui vont même jusqu'à comparer le groupe à des monuments comme Testament, Machine Head, Slayer et Legion of the Damned.

Le groupe est loin de vouloir en rester là et est bien décidé à montrer ce qu'il a dans le ventre...



STEVEN

Poste dans le groupe : guitare / chant thrash
Actif depuis 2007

Matériel utilisé :
Peavey Valveking, Marshall 4x12 1960 Lead, Wireless Line 6, Razorback biomecha Dean,
BC Rich KK Metal master 2, Wha wha Weeping Demon.

Présent sur les CD suivants :
- Thrash or die (2011)
- World collapse (2012)
MANU

Poste dans le groupe : guitare / chant death
Actif depuis 2009

Matériel utilisé :
Razorback Vskull Dean Razorback Cemetary gates Dean, Bc rich Warlock Nj series,
Bc rich Kerry king signature, Esp explorer Dan jacobs, Mesa Boogie Dual Rectifier,
Vader cabs 4x12, Wireless Line 6.

Présent sur les CD suivants :
- Thrash or die (2011)
- World collapse (2012)
JULIEN

Poste dans le groupe : basse / backing vocals
Actif depuis 2007

Matériel utilisé :
Ampli Hartke HA3500, baffle Hartke 4x12, pédalier Boss GT-6B, basse Yamaha et
basse LTD Tom Araya.

Présent sur les CD suivants :
- Thrash or die (2011)
- World collapse (2012)
PATRICK

Poste dans le groupe : batterie
Actif depuis 2007

Matériel utilisé :
Batterie Pearl, caisse claire REMO, double pédale TAMA, baguettes Vic firth,
splash Sabian B8 10", crash Zildjan Z3 16", china Zildjan Z3 18", ride Sabian B8 Pro 20",
charleston Sabian 14".

Présent sur les CD suivants :
- Thrash or die (2011)
- World collapse (2012)